Partager
Partager sur :

Est-ce que l'alcool s'évapore à la cuisson

Pas à pas
 
Est-ce que l'alcool s'évapore à la cuisson

Vous êtes sur le point de préparer une fondue savoyarde au fromage agrémentée de vin blanc et de kirsch, un délicieux civet, un bœuf bourguignon, roi incontesté de l'hiver ou encore une excellente entrecôte à la sauce marchand de vin et tout d'un coup, alors que vous vous apprêtiez à rajouter l'ingrédient phare de la recette, vous avez eu un doute sur l'alcool que contient ces plats.

Si vous êtes enceinte, musulman(e), abstinent(e), allergique, que vous avez des enfants ou que vous recevez une personne qui est dans cette situation, il est normal que vous vous soyez posé la question.

Entre mythe, idées reçues et vérité, cet article de toutCOMMENT va faire le point sur tout ce que vous devez savoir afin de vous éviter de commettre des impairs en répondant à la question, est-ce que l'alcool s'élimine à la cuisson ?

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment déjeuner sainement
Instructions :
1

La réponse définitive à cette question, est-ce que l'alcool s'élimine à la cuisson est non. L'alcool ne disparaît jamais entièrement de votre plat même lorsqu'il est cuit. Le pourcentage final peut cependant être minime et dépendra de différents facteurs comme la méthode de cuisson utilisée, le temps de cuisson ou encore la quantité et le type d'alcool que vous avez ajouté à votre recette.

Sachant cela, continuez à lire la suite de cet article de toutCOMMENT, car selon la raison pour laquelle la question de savoir si l'alcool s'élimine à la cuisson vous intéresse, sachez que ce n'est pas forcément interdit.

2

Commençons par voir le pourcentage d'alcool qu'il reste dans un plat cuisiné en fonction du temps de cuisson :

  • Si l'alcool est ajouté dans un plat ou un liquide bouillant et que celui-ci est ensuite presque immédiatement retiré du feu, ce sont alors 85% de l'alcool qui seront encore présents dans votre préparation.

Cela signifie que si lorsque vous cuisinez, vous ajoutez en fin de cuisson, un trait de vin, de liqueur comme par exemple une rasade de rhum en fin de réalisation de votre compote de pomme, un jet de vin blanc pour corser et détendre un peu votre risotto sur la fin, ou un verre de vin rouge à votre jus de rôti pour confectionner votre sauce, vous consommerez 85% de l'alcool contenu dedans. Ces plats ne sont donc pas conseillés aux enfants, aux abstinents, aux musulmans pratiquants ou encore aux femmes enceintes.

  • Si l'alcool est flambé, ce sont 75% de l'alcool qui seront encore présents dans la préparation.

Cela signifie que les bananes flambées, les crêpes Suzette ou les sauces flambées ne sont en aucun cas dépourvues d'alcool d'autant plus qu'il s'agit de liqueurs ou de spiritueux contenant un haut pourcentage d'alcool à la base. Ce ne sont donc pas des recettes qui conviennent aux enfants, aux abstinents, aux musulmans pratiquants ou encore aux femmes enceintes.

  • Si l'alcool seul est cuit durant 25 minutes, il en résidera 45%.

Si vous réalisez par exemple une sauce tomate et que vous avez commencé par déglacer votre base de légumes avec du vin blanc, en fin de cuisson de votre sauce, vous aurez encore 45% de l'alcool présent. Ce ne sont donc pas des recettes qui conviennent aux enfants, aux abstinents, aux musulmans pratiquants ou encore aux femmes enceintes.

  • Si l'alcool est ajouté à la préparation et qu'il cuit avec le plat, la teneur en alcool sera fonction du temps de cuisson, du plat et du mode de cuisson. Pour une cuisson de :

25 minutes = 40% d'alcool résiduel,

55 minutes =35%

1h05 = 25%

1h50 = 20%

2h = 10%

2h55 = 5%.

Vous pouvez aisément constater que même au bout de presque 3 heures de cuisson, il restera toujours une quantité minime de l'alcool que vous aurez utilisé lors de votre recette.

Heureusement la cuisine française regorge de recettes excellentes qui remplaceront à merveille le rôti au vin rouge que vous souhaitiez préparé.

3

Les femmes enceintes doivent-elles renoncer à tout les plats qui sont cuisinés avec de l'alcool ?

Les plats cuisinés à base de vin, de bière ou de cidre et qui seront cuits pendant au moins 2 heures ne constituent pas un danger pour les femmes enceintes. Ne vous privez pas du plaisir de déguster un bon bœuf bourguignon ou un bon civet si vous en avez envie.

Astuce : Sachez que plus le plat que vous utilisez pour faire cuire votre préparation est grand, plus l’évaporation de l'alcool est rapide et facile. Si vous souhaitez réaliser des lentilles au vin rouge, sortez votre grosse cocotte et laissez-les cuire longtemps.

Oubliez donc la cocotte-minute pour les cuissons alcoolisées lors de votre grossesse, il est indispensable que vous favorisiez les cuissons lentes et prolongées pour votre santé et celle de votre bébé.

4

Et le vinaigre, c'est aussi du vin non ?

Oui, le vinaigre est à la base un vin qui a tourné et qui est donc venu aigre, d'où son nom. Il est cependant pourvu d'un extrêmement bas taux d'alcool et ne constitue en aucun cas un danger pour les femmes enceintes ou pour les enfants.

Pour les musulmans, il convient de voir s'ils désirent en consommer ou non. Dans le cas contraire, un mélange huile d'olive-citron sera tout aussi délicieux pour assaisonner vos salades ou autres crudités.

Pour les abstinents, il est bon d'en discuter avec votre médecin, votre alcoologue ou addictologue pour savoir si sa consommation est autorisée ou non.

Le vinaigre ordinaire contient au maximum 0.5% d'alcool.

Le vinaigre de vin contient au maximum 1.5 % d'alcool.

Le vinaigre issu de vin doux ou de liqueur contiendra quant à lui 3% maximum d'alcool.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Est-ce que l'alcool s'évapore à la cuisson, nous vous recommendons notre catégorie Aliments et Boissons.

Commentaires (0)

Écrire un commentaire sur Est-ce que l'alcool s'évapore à la cuisson

Que vous a semblé cet article ?

Est-ce que l'alcool s'évapore à la cuisson
1 sur 4
Est-ce que l'alcool s'évapore à la cuisson